QUEL APPAREIL POUR DÉBUTER EN PHOTO ?

Vous avez l’intention d’investir dans un nouvel appareil photo mais ne savez pas lequel choisir ? On vous a offert un appareil reflex mais vous le trouvez compliqué ? La question du matériel va se poser à un moment ou à un autre. Je vais vous aider à vous y retrouver, suivez le guide !

Reflex

Photo Dmitri Popov

Le matériel selon le niveau

Lorsqu’on débute en photo, il n’y a pas de bon ou de mauvais matériel. Il y a surtout un matériel adapté à un niveau. Je dirais même plus, il est plus facile à un expert de faire de bonnes photos avec un appareil de débutant que l’inverse ! N’investissez pas des sommes trop importantes lorsque vous débutez. L’effet qui va se produire va être l’inverse de l’effet escompté. Vous risquez de vous dégoûter de la photo pendant un moment ! J’ai moi-même traversé une phase où j’ai failli abandonner parce que je ne maîtrisais pas mon appareil. Heureusement j’étais hyper motivé mais ce ne sera pas le cas de tout le monde.

Maîtriser son appareil, voilà ce qui est important. Si vous avez un super appareil mais que vous n’exploitez que 10% de ses capacités, c’est du gâchis ! Choisir un nouvel appareil est très excitant, ça nous motive encore plus à faire des photos…pendant un certain temps. Une fois l’achat effectué et les premières journées à tenter de l’utiliser, le soufflet retombe. Vous n’avez pas la possibilité de faire des photos tous les jours, alors l’effet de nouveauté s’estompe avec le temps. Le peu que vous avez appris se perd rapidement si vous ne pratiquez pas. Et un beau weekend, vous devez faire les photos de l’anniversaire de votre neveu, et vous ratez vos photos !

Reflex

Photo Felix Russell Saw

Ce scénario catastrophe, vous ne le vivrez pas si vous suivez mes conseils. Le but de cette rubrique n’est pas de mettre en avant une marque plutôt qu’une autre. Il n’y a pas de marque meilleure qu’une autre. Il y a seulement des environnements un peu différent d’une marque à l’autre, mais rien d’important. Et puis il y a un matériel adapté à un usage. Si vous souhaitez prendre en photo vos enfants ou petits-enfants, vous n’avez pas besoin du même appareil que si vous voulez photographier les oiseaux migrateurs.

Ce blog étant destiné aux personnes souhaitant progresser en photo, je ne m’attarderai pas sur les appareils compacts et bridges. En revanche, nous allons voir ensemble sur quels critères vous devez vous baser pour choisir votre appareil reflex ou hybride. Parce qu’en fin de compte, c’est vous qui allez faire ce choix, pas moi !

Pas facile de s’y retrouver sur le sujet du matériel sur internet. Beaucoup d’infos, du jargon en veux-tu en voilà, des tests comparatifs poussés destinés aux professionnels, des forums où on voit de tout et n’importe quoi, j’en passe et des meilleures ! Et en magasin c’est parfois l’inverse ! A part dans quelques enseignes qui se comptent sur les doigts d’une seule main, les vendeurs sont ceux qui vendent aussi des grille-pains 😂. Autant vous dire qu’il ne faut pas trop les écouter…Choisir son appareil est un plaisir, ce ne doit pas être une galère ou une corvée !

Les types d’appareils

  • Les appareils Reflex : miroir, mon beau miroir…

Pourquoi ce nom, « Reflex » ? Ou DLSR ? Allez, petit cours d’anglais, ça veut dire Digital Single-Lens Reflex (vous verrez que beaucoup de termes sont en anglais). Tout simplement parce qu’ils utilisent un miroir qui réfléchit (reflex) la lumière au travers d’un viseur optique. Rien à voir avec un quelconque réflexe…😂
Un appareil reflex, c’est un boitier et un objectif, le principal avantage est de pouvoir changer d’objectif selon ses besoins. Les boitiers ont des fonctions et des possibilités de plus en plus étendues en fonction de la montée en gamme. Idem pour les objectifs. Pour les reflex d’entrée de gamme, les fabricants vendent des « kits » prêts à l’emploi avec un 18-55mm, et qui conviennent bien pour les besoins les plus courants. Vous pourrez donc vous en satisfaire pour votre apprentissage. Le but au début est de se familiariser avec les fonctions et les grands principes de la photo, pas besoin d’avoir du matos de pros.

 

Reflex

Photo Cam Dicecca

Vous vous apercevrez que les prix des objectifs sont élevés, et pour les meilleurs d’entre eux, très élevés ! Il n’est pas rare que les prix de très bons objectifs dépassent les prix de certains boitiers ! Mais le choix d’un objectif est crucial, peut-être plus que celui du boitier…À terme, investir dans de bons objectifs est indispensable. Mais pour le début, pas besoin d’investir des sommes astronomiques, l’objectif du kit (un 18-55mm le plus souvent) fera très bien l’affaire. Inutile de mettre un très bon objectif sur un boitier 1er prix, et inversement. Il vaut mieux monter en gamme pour les 2 à la fois, progressivement. Cela vous laisse le temps de progresser et de vous demander si vous voulez investir dans du bon matériel. J’ai dit « investir« , et non « dépenser », vous avez remarqué ? Oui, parce que cet achat va vous permettre de réaliser de superbes photos, et que vous aurez donc un retour sur investissement !

Avec l’objectif standard 18-55mm, vous serez cependant limité dans les situations de basse lumière ou pour faire des beaux flous d’arrière-plan pour les portraits. Je vous conseille de faire vos armes avec ce type d’objectif, et une fois les techniques de base maîtrisées, et si vous en avez l’envie et les moyens, vous pourrez alors investir dans des objectifs plus lumineux ! Ce sera même une évidence pour beaucoup d’entre vous !

  • Les appareils hybrides : sans miroir

L’hybride est une nouvelle race d’appareil photo apparue il y a quelques années sur le marché. Comme les reflex, on peut changer l’objectif selon ses besoins, et on peut gérer manuellement les réglages. Leur aspect est plus compact, plus petit, plus léger, moins encombrant qu’un reflex. Mais alors pourquoi ils ne s’appellent pas reflex ? Souvenez-vous, reflex = miroir, et dans un hybride, pas de miroir (mirrorless in English). Le principe de visée d’un hybride est électronique, et non optique. Au lieu de voir directement la scène que vous voulez photographier, vous en avez une interprétation électronique dans le viseur.
Loin de moi l’idée de favoriser un modèle plutôt qu’un autre, ou une marque plutôt qu’une autre, je vous propose de lister les avantages de chacun des modèles.

  • Les avantages des reflex

l’autonomie de la batterie : Environ 1 200 déclenchements sur reflex, 600 sur hybrides, la visée optique consommant moins d’énergie qu’une visée électronique

Le confort de visée : la visée optique offre une vision en temps réel de la scène, une visée électronique (excepté sur les meilleurs hybrides) donnera un très très léger décalage et parfois une définition moins importante de la scène

L’autofocus : la mise au point automatique utilise la détection de phase, et il très précis et rapide pour les scènes d’action, comme le sport par exemple

Le parc d’objectifs : très large dans la famille des reflex, il s’étoffe de plus en plus chez les hybrides, mais n’atteint pas encore toutes les possibilités des reflex.

Reflex

Photo Sharegrid

  • Les avantages des hybrides

le viseur électronique : s’il peut être un inconvénient en terme de confort, il présente aussi des avantages. En effet, avec un tel viseur, vous aurez à la visée le rendu de la photo. Si votre scène est sous exposée, vous aurez une image sous exposée dans le viseur.

le poids et l’encombrement : plus petits et plus légers, les hybrides sont plus facilement transportables et manipulables par un débutant. Ceux qui voyagent beaucoup et pratiquent la rando comme moi vont aussi y trouver leur compte.

le bruit de déclenchement : les hybrides font moins de bruit lorsque vous pressez le bouton de déclenchement, ils sont donc plus discrets. Idéal si vous souhaitez passer inaperçu lorsque vous photographiez des personnes ou des animaux (pour n’effrayer ni les uns ni les autres !)

le côté pratique : sur certains appareils hybrides, les réglages sont directement accessibles sur le boitier, plus rapide, plus simple, plus efficace quoi !

Vous le voyez, les 2 types d’appareils ont chacun leurs avantages, alors mon conseil, c’est de ne pas se prendre la tête avec tout ça. Pour un(e) débutant(e), l’un comme l’autre sera du très bon matériel, et franchement, vous ne verrez pas de différence sur des appareils d’entrée de gamme. Avec de la pratique et des compétences techniques, vous vous orienterez davantage vers l’un ou l’autre, ou les 2 à la fois ! Personnellement, j’utiliserai bientôt un hybride en plus de mon reflex. Concernant les modes de réglage, communs à la plupart des objectifs, j’en parlerai dans de prochains articles, mais soyez libres de m’envoyer un mail si vous avez des questions.

Je pense que le meilleur moyen de vous décider, c’est de voir les appareils, de les prendre en main, de fouiller aussi sur internet, bref de vous faire votre propre opinion. Si vous devez aller en magasin, je vous en conseillerais 2 : Camara (pour ceux qui habitent dans les Hauts de France), une enseigne dont je suis fan, et la FNAC, incontournable pour les conseils avisés et pros des vendeurs. Les 2 critères pour moi au début étant l’usage (est-ce que vous voulez davantage faire du portrait, de la photo de voyage, de la photo animalière, du sport…) et le niveau d’apprentissage. N’hésitez pas non plus à faire un tour sur « le bon coin » par exemple, où vous pouvez vous procurer de bons appareils en très bon état à moindre coût. Ou des objectifs, j’ai moi-même acheté un de mes meilleurs objectifs sur cette plateforme, et j’en suis ravi !

Les objectifs

Reflex

Photo Jakob Owens

L’étape du choix d’un objectif arrive souvent après l’achat de l’appareil complet et après quelques temps de pratique régulière. C’est à l’issue de cette pratique que vous constaterez les limites de l’objectif du kit et que vous souhaiterez utiliser un autre matériel, plus performant. C’est bon signe, vous voulez progresser, vous attrapez le virus ! Bonne nouvelle, vous pouvez garder le boitier, et n’acheter que l’objectif supplémentaire. Bien sûr, si vous avez un boitier Canon, faites attention d’acheter un objectif compatible Canon, idem pour les autres marques.

Les focales

Bien ,entrons dans le vif du sujet : l’objectif, c’est l’œil de l’appareil photo. À l’inverse de notre œil, les objectifs couvrent différentes plages de focales. Ces plages vont de l’ultra grand angle au super téléobjectif.


La vision de l’œil humain correspond à un 35mm sur un petit capteur (capteur APSC des appareils d’entrée et milieu de gamme) , et 50mm sur un capteur plein format (j’écrirai bientôt un article à ce sujet). Ces objectifs sont dits « standards ». Si vous avez un objectif 18-55mm, il couvre déjà l’équivalent de la vision humaine. Le grand angle, c’est un angle plus large que l’œil humain, ce sont les objectifs qui vont de 10mm (ultra grand angle) à 24mm (grand angle), sachant qu’un 16 ou un 18mm est un grand angle standard. Vous allez pouvoir intégrer beaucoup d’éléments dans votre photo, même sans avoir de recul.

Le téléobjectif, c’est un angle beaucoup plus réduit, mais qui permet de rapprocher son sujet sans avoir à se rapprocher de lui physiquement. Pratique hein ? Vous utiliserez typiquement le téléobjectif pour de la photo animalière, pour du sport, pour du reportage. Le grand angle, vous l’utiliserez pour les paysages (naturels ou urbains) ou la photo immobilière par exemple. L’objectif standard, lui, vous servira pour faire des portraits, des paysages aussi, lorsque vous serez dans des lieux grandioses par exemple.

il existe 2 types d’objectifs, « les zooms » et les objectifs à focales fixes.

  • les zooms

Vous connaissez ce terme, qui signifie filmer ou photographier en utilisant un gros plan. Ces objectifs permettent de couvrir plusieurs plages de focale. Idéal quand on débute la photo, il vous permet de comprendre le concept des plages et de vous concentrer sur la composition et l’exposition. Lorsque vous serez plus à l’aise avec les principes photographiques, vous vous trouverez des affinités avec telle ou telle longueur de focale. Un objectif « passe-partout » que j’ai beaucoup utilisé à mes débuts est le 18-200mm de Sigma. C’est la solution de facilité, mais je l’ai rapidement délaissé pour les focales fixes.

  • les focales fixes
Reflex

Photo Bradley Wentzel

Une focale fixe n’a pas de zoom, autrement dit, si vous voulez avoir une autre vue, c’est vous qui allez devoir bouger ! Je suis très fan des focales fixes. Paradoxalement, elles sont plus contraignantes parce que vous bougez beaucoup plus (quoi qu’avec l’expérience un peu moins…) mais elles feront de vous un meilleur photographe. Reprendre un zoom après avoir pratiqué longtemps avec une focale fixe, c’est presque trop facile ! Plus sérieusement, les focales fixes sont de meilleures qualités, bien souvent plus lumineuses et surtout moins chères. Que des avantages je vous dis !

 

Conclusion

Pour un débutant, le choix de l’appareil est important, mais ne vous prenez pas trop la tête !😂 N’investissez pas de grosses sommes d’argent, pensez au marché de l’occasion, prenez le temps de pratiquer puis de vous tourner vers du meilleur matériel. L’important n’est pas d’avoir du bon matériel, l’important est de maîtriser le matériel que l’on possède ! Si vos photos ne sont pas réussies, c’est que vous ne savez pas vous servir de votre appareil. Dans ce cas, ce n’est pas dans du matériel que vous devez investir, mais dans VOUS ! Pratiquez, lisez mes articles, renseignez-vous auprès de photographes experts si vous en connaissez, mais c’est vous qui devez vous améliorer, pas votre appareil !

Comme toujours, n’hésitez pas à m’envoyer vos demandes par mail, je me ferai un plaisir de vous répondre ! Et surtout, allez pratiquer !! 😀 📸

 

Recevez GRATUITEMENT le guide
5 CONSEILS pour améliorer INSTANTANÉMENT vos photos !
Je déteste les spam, votre email restera secret