Les 2 modes semi-automatiques : priorité à l’ouverture ou priorité à la vitesse ?

Vous savez qu’il faut vous affranchir du mode automatique, vous connaissez ces 2 modes semi-automatiques, mais vous ne savez pas trop quand utiliser l’un plutôt que l’autre ? Priorité à l’ouverture ou à la vitesse ? Pas toujours évident n’est-ce pas ? Vous avez compris l’intérêt de ces modes, mais bon, quand vous êtes sur le terrain, vous ne savez plus trop quoi faire !
Et bien suivez le guide ! 😀

 

Appareil photo

Photo Dmitri Popov

  • Le mode A

C’est le mode qui donne priorité à l’ouverture. L’appareil se charge des autres réglages en fonction de l’ouverture choisie. Personnellement c’est ce mode semi-automatique que je préfère pour prendre les photos, parce qu’il me permet d’agir sur la profondeur de champ. Je préfère choisir mon ouverture, et laisser l’appareil régler en fonction de celle-ci la vitesse voire les ISO. Maintenant, dans quels cas utiliser ce mode ? Dans beaucoup de cas en fait, c’est pourquoi il a ma préférence, et celle de la majorité des photographes ! 😄

  • Lorsque vous voulez faire un portrait bien sûr, ce mode vous permettra de créer un bel arrière plan flou et d’isoler la personne par rapport à celui-ci. Pour cela, sélectionnez une grande ouverture, mais pas forcément la plus grande si votre objectif est très lumineux.
    Avec un 50mm f/1.8, je n’ouvre en général pas à moins de 2.8 en pleine journée pour un portrait. D’une part parce que bien souvent j’aime que l’arrière plan soit flou, mais pas trop. J’aime que l’on puisse distinguer encore ce qu’il y a dedans, et avec une trop grande ouverture, c’est parfois trop flou ! De plus, plus l’ouverture sera grande, plus la profondeur de champ sera faible sur le visage du portrait que vous voulez prendre. La netteté ne sera pas uniforme sur l’ensemble du visage. Ou comme ici sur cette photo de petite voiture :
Priorité ouverture

Photo j-a-n-u-p-r-a-s-a-d

 

  • Lorsque vous voulez faire une photo de paysage aussi, vous pouvez privilégier ce mode. À l’inverse du portrait, on souhaite souvent une grande profondeur de champ, afin d’avoir la totalité de la photo nette, du premier au dernier plan. Dans ce cas, vous allez sélectionner une petite ouverture, mais pas trop petite non plus.
    Pourquoi ? Parce que sinon la vitesse sera trop lente pour une photo à main levée et vous aurez forcément besoin d’un trépied. Et lorsque vous vous trouvez devant un grand paysage, une ouverture intermédiaire suffit pour que la photo soit nette partout.
  • Enfin, au sujet de la netteté, et plus particulièrement du « piqué » d’une photo, chaque objectif possède une ouverture en particulier où le piqué sera le meilleur. En général cela va de f4 à f9, pour connaître cette ouverture où vous obtiendrez le meilleur piqué, rendez-vous sur le site Focus Numérique. Pour ma part, c’est une chose à laquelle je fais très attention en photo de paysage, parce que j’adore les photos bien nettes.

Vous comprenez maintenant pourquoi il est le mode préféré des photographes, même les plus expérimentés ! Attention, il ne remplace pas le mode manuel, le mode « ultimate » pour maîtriser tous les paramètres du triangle de l’exposition. 😉

  • Le mode S (ou Tv)

Priorité à la vitesse d’obturation, c’est le mode semi-automatique que vous allez choisir pour montrer un mouvement dans votre photo. Soit le geler, soit le faire apparaître. Bien évidemment, plus la vitesse sera élevée, plus vous allez figer le mouvement. La contrepartie ? Très peu de lumière va avoir le temps d’entrer pour exposer correctement la photo. En fonction du mouvement, et de la lumière ambiante, il faut choisir la bonne vitesse, celle qui va suffisamment figer votre sujet…ou pas ! Vous pouvez faire votre choix en fonction de la vitesse de votre sujet :

 

  • 1/4000 permet de figer les ailes d’un colibri en plein vol géostationnaire
  • 1/2000 fige une moto lancée à vive allure
  • 1/150 fige une personne qui marche
Priorité vitesse

Photo Patti Black

Si vous voulez saisir une action, comme en sport, vous pouvez opter entre 2 options. La première, la plus évidente, est de choisir une vitesse élevée. Vous pourrez ainsi geler l’action, ce qui peut donner de très beaux résultats. Mais cela peut aussi avoir l’effet inverse.

Dans le cas d’une voiture en train de rouler, il peut être intéressant de choisir une vitesse lente pour montrer justement qu’elle se déplace. Si vous choisissez une vitesse rapide, vous montrerez une voiture mais sans donner d’indication sur sa vitesse. Bon je vous l’accorde, cette technique, le « filé« , il faut savoir la maîtriser (j’ai écrit un article sur cette technique).

 

Effet de filé

Photo Grafixart

En parlant de technique, je vais vous parler brièvement d’une autre, la « pose longue« . Vous opterez aussi pour le mode priorité à l’ouverture lorsque vous voudrez avoir de longs, de très longs temps de pose. En particulier lorsque vous ferez de la photo de nuit, ou en situation de basse lumière, si vous êtes équipés d’un trépied. La journée aussi, si vous êtes équipés en plus de filtres ND. La longue exposition va permettre de retranscrire un mouvement continu et créer des flous créatifs.

Conclusion

Les modes semi-automatiques sont un premier pas vers l’autonomie totale en matière de créativité et le mode manuel. Vous avez compris le principe du triangle de l’exposition (ouverture, vitesse, ISO) ? Parfait ! Les modes semi-automatiques, ou modes créatifs sont faits pour vous ! Pour le débutant que vous êtes, ces modes vont vous permettre de pratiquer de manière plus créative la photo, et doivent (j’insiste !) vous permettre d’évoluer vers le mode manuel ! Dites-moi dans les commentaires quel type d’appareil vous utilisez et surtout quel mode a votre préférence ?

Pensez à partager cet article et surtout, allez pratiquer !! 😀 📸

Recevez GRATUITEMENT le guide
5 CONSEILS pour améliorer INSTANTANÉMENT vos photos !
Je déteste les spam, votre email restera secret

One Response

  1. Dom 10 mai 2018

Laisser un commentaire