Pourquoi vous devez shooter en RAW !

Comme tout le monde, lorsque j’ai acheté mon 1er reflex, je ne me suis pas beaucoup inquiété de l’aspect technique de l’appareil photo, c’est à peine si j’ai lu son manuel d’utilisation… Ce que je voulais avant tout, c’était avoir « un-bon-appareil-photo-avec-des gros-objectifs » ! 😂 En fait j’utilisais le mode « tout-automatique » (vous savez, le rectangle vert sur la molette de votre appareil…) et je me contentais de jouer avec le zoom et faire la mise au point (avec l’autofocus bien sûr !!). Un vrai fainéant ! Et en plus, au lieu de shooter en RAW, je shootais en JPEG !

Revenons d’abord sur ce qu’est une photo numérique :

RAW

Photo Jean pierre Brungs

c’est un ensemble d’informations brutes (de là vient le terme « RAW » en anglais, qui signifie « brut« ) issues de la lumière, que le capteur de l’appareil va enregistrer et transformer en informations numériques. Ces informations vont être traitées par le logiciel interne de votre boitier,  qui par quelques opérations de traitement et de compression, va créer une image. Pour faire un parallèle avec les appareils argentiques, cette étape correspond au développement de la pellicule. Le RAW est donc un fichier numérique et non pas une image.

 

La dernière étape de la création de l’image est l’enregistrement du fichier sous un format, JPEG le plus souvent. L’image JPEG est donc le résultat du fichier RAW et elle est l’interprétation que va donner le photographe au fichier RAW. Il est donc possible de faire une multitude d’images JPEG à partir d’un seul fichier RAW. En revanche, modifier une image JPEG est beaucoup plus compliqué, parce que les informations ayant servies à constituer l’image ont été détruites, et sont pour la plupart « perdues ». C’est pour cette raison qu’il est important de sélectionner le format RAW dans vos réglages.

Question : mais alors pourquoi ais-je une image sur l’écran de mon boitier alors que j’ai sélectionné le format RAW ? Parce que systématiquement un fichier JPEG est enregistré et inclus dans le fichier RAW, et il sert d’illustration du fichier RAW.

Lightroom

 

Qui dit fichier RAW dit forcément développement du fichier. Le fichier étant brut, il faut lui donner une interprétation, et cela passe par un logiciel de développement. Le logiciel de votre boitier (qui va développer l’image immédiatement) ou un logiciel (payant mais indispensable) tel que Lightroom (celui que j’utilise). Le photographe n’est pas seulement celui qui appuie sur le déclencheur, il est aussi celui qui donne vie à sa capture. Mais cela suppose, au début tout au moins, de passer du temps en post-production. L’apprentissage d’un logiciel de développement prend du temps, et cela va dépendre de votre degré de motivation pour créer de belles photos. Le développement va permettre d’apporter tout un tas de corrections et d’embellissement au fichier. C’est aussi là que la fibre artistique va entrer en compte, parce que vous allez pouvoir y apporter votre patte !

Alors shooter en RAW ou en JPEG ?

Je suis certain qu’il faille shooter en RAW pour obtenir une très bonne qualité de photo. Mais je pense que shooter en JPEG est possible et nécessaire au début de votre apprentissage. Pourquoi ? Parce que je vous conseille de vous libérer de la technique pour développer les premières qualités d’un photographe à mon sens : affuter son œil et savoir composer de belles scènes. Oui parce que pour moi le photographe est d’abord un artiste et pas un technicien ingénieur en traitement de l’image qui-connait-sur-le-bout-des-doigts-tous-les-réglages !! 😂 Laissez d’abord parler l’artiste qui sommeille en vous ! La technique viendra après !

 

RAW

Photo Domenico Loia

Voici les avantages et des inconvénients de l’un et l’autre :

  • Taille des fichiers sur votre carte mémoire : l’image JPEG étant un fichier compressé, il est moins lourd qu’un format RAW, qui contient plus d’informations. Sur votre carte mémoire, cela va avoir un impact sur la quantité de photos que vous allez pouvoir stocker. Néanmoins, les prix des cartes mémoire  sont devenus plus abordables, et permettent de stocker beaucoup de photos RAW. Le désavantage du RAW en matière de stockage n’en est plus vraiment un pour moi.
  • Post-Production : aucune avec le JPEG, un certain temps avec le RAW ! Cela suppose que vous disposiez d’un logiciel et que vous sachiez vous en servir correctement. Passé ces étapes, le jeu n’est plus du tout le même ! D’un côté on obtient une image toute prête à l’emploi, bonne ou mauvaise. De l’autre on a un fichier brut qu’il faudra affiner, et obtenir au final une image, bonne ou mauvaise. Attention : Je parle de développement photo, et pas de retouche photo, la nuance est importante !
  • Qualité de la photo : la qualité de l’image JPEG est déjà déterminée à la sortie du boitier. Vous pouvez donc obtenir une bonne qualité si les différents critères d’une bonne photo sont respectés. En RAW, vous vous donnez plus de latitude et de chances d’obtenir une belle qualité d’image. Vous allez pouvoir choisir cette qualité et la contrôler. Attention le RAW ne signifie pas forcément bonne qualité d’image ! Si la photo n’est pas bonne au départ (à la sortie du boitier 😉), elle ne sera pas meilleure après le post-traitement !

Ce que vous pouvez corriger :

N’hésitez pas à me laisser vos questions en commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre !

Pensez à partager cet article et surtout, allez pratiquer !! 😀 📸

Recevez GRATUITEMENT le guide
5 CONSEILS pour améliorer INSTANTANÉMENT vos photos !
Je déteste les spam, votre email restera secret

Laisser un commentaire