10 conseils et astuces pour réussir vos photographies en immobilier !

Que vous soyez agent immobilier ou l’heureux propriétaire d’une belle maison que vous voulez mettre en valeur pour la vendre, voici les conseils d’un pro (moi!) pour vous y prendre. Photographier une belle maison ne s’improvise pas, il y a certaines choses à faire, et d’autres à ne pas faire. Il y a certaines règles de base à respecter, puis des techniques à appliquer si vous voulez vraiment monter d’un cran  le niveau de vos photos. L’enjeu dans ce domaine est bien souvent crucial : il s’agit de vendre un appartement, une maison, une villa, un commerce, un immeuble, bref tout ce qui constitue un bien immobilier. Le 1er contact visuel que vont avoir les acheteurs potentiels, c’est la photo du bien. Cette étape est importante dans le processus de vente, et pourtant beaucoup la néglige ! On n’a pas 2 fois l’occasion de faire une 1ere bonne impression n’est-ce pas ? Alors autant mettre toutes les chances de votre côté pour donner envie ! Par ici la visite !😄

 

Photographie immobilier

Photo Ialicante Mediterranean Homes

1. Vous êtes agent immobilier ? Prenez le temps d’observer !

Lorsque vous voulez faire la photo d’un intérieur, vous devez d’abord prendre le temps de vous imprégner du lieu. Oui, faire des photos demande du temps, alors ne bâclez pas cette étape. Ce n’est pas quelque chose que l’on fait en 5mn. Prenez le temps de visiter tranquillement la maison, ses pièces, asseyez-vous dans les fauteuils, sur une chaise, et observez :

  • Comment les pièces sont-elles éclairées par la lumière naturelle ?
  • Avez-vous repéré les lignes directrices ?
  • L’agencement des pièces est-il bon ?
  • Les pièces sont-elles propres et rangées ?

Il y a encore beaucoup d’autres questions que vous devez vous poser avant de faire la photo. Vous devez préparer le terrain, littéralement ! Si vous estimez que les pièces ne sont pas mises en valeur, faites les changements (en demandant l’autorisation au propriétaire bien sûr). Cela relève davantage du Home Staging, de la décoration d’intérieur ou du Feng Shui que de la photographie en elle-même ! Mais si l’intérieur n’est pas beau, vous ne pourrez pas en faire une belle photo. Pour être précis, la photo pourra être réussie techniquement, mais son contenu ne sera pas joli à regarder…

2. Utilisez un trépied

Qui dit intérieur, dit souvent basse lumière. Et que fait-on lorsqu’il y a peu de lumière…? On STA-BI-LISE ! Avec un trépied ou en posant l’appareil sur un autre support : une table, un meuble, une chaise…Quelque soit votre appareil, si vous ne le stabilisez pas, vous prenez 2 risques : avoir des photos sombres et avoir des photos floues, ou les deux à la fois. Par ici la piqûre de rappel sur la lumière ! Bref, avec un trépied, vous ferez déjà plus pro devant les propriétaires, et puis vous aurez de belles photos bien nettes.

3. Faites les bons réglages

Si vous disposez d’un appareil reflex, vous devez quitter le mode automatique. Sélectionnez le mode A (ou Av), priorité à l’ouverture, et réglez la molette sur une valeur d’ouverture intermédiaire, entre f5 et f11 si la luminosité est importante (toujours avec un trépied). Vous aurez ainsi un plus beau piqué sur vos photos. Si la luminosité est plus faible, ouvrez le diaphragme au maximum (plus petit chiffre f/).
Faites également attention à la balance des blancs, surtout si vous shootez en jpeg ou que vous ne développerez pas vos photos dans un logiciel, type Lightroom. Vous pouvez également augmenter un peu les ISO, jusque ISO800 par exemple, mais pas plus (à moins d’avoir un appareil qui monte davantage sans créer de bruit).

 

Appareil photo

Photo Dmitri Popov

4. Utilisez un grand-angle, mais pas trop

Dans les maisons, les pièces ne sont pas toujours très grandes. Pour faire de belles photos avec un maximum d’éléments dans le cadre, vous aurez besoin soit de recul, soit d’un grand-angle. Des 2 options, je privilégie la première, le recul. Si vous le pouvez, déplacez-vous pour faire la photo.
Le problème avec l’ultra grand-angle, c’est qu’il va créer des distorsions sur la photo. C’est une aberration créée par les lentilles asphériques de l’objectif, qui se traduit par une déformation des lignes sur la photo. Si vous utilisez un ultra grand angle, vous devrez certainement passer par la case post-traitement. Vous pourrez ainsi corriger cette déformation, mais il ne faut pas qu’elle soit trop importante, sinon vous risquez de déformer le reste de l’image, y compris ce qui n’était pas déformé ! Et puis cela va vous prendre un temps fou…
Personnellement, je préfère ce pas avoir l’intégralité de la pièce dans mon cadre, mais d’en sélectionner une partie qui reflète bien l’ambiance de la pièce. Pour cela j’utilise un 18mm ou un 24mm, et j’évite ainsi les problèmes cités plus haut.

5. Changez d’angle

Ce que vous devez absolument éviter, c’est que vos photos ne soient pas droites. C’est-à-dire que les lignes dans le cadre de votre photo ne soient pas parallèles à votre cadre. Et dans un intérieur, il y en a quelques unes de lignes ! le sol, le plafond, les meubles, les fenêtres, les portes…bref il y a énormément de lignes dans un intérieur. Une bonne pratique consiste à tenir votre appareil parallèlement au sol (merci le trépied !), et à le positionner à environ 1m50 du sol. Ainsi, vous aurez un angle « passe-partout » de la vue classique à hauteur d’homme, et vous aurez plus de facilité à aligner votre cadre avec les lignes de l’intérieur.
Ce que j’aime beaucoup aussi, c’est quand il y a un cadre dans le cadre. Cela peut être le pas d’une porte, une fenêtre, un couloir qui donne sur une autre pièce.
N’essayez pas non plus des points de vue trop excentriques, restez sobres. Le but du jeu ici est de tirer parti des lignes, de les utiliser pour guider les yeux de l’acheteur potentiel. Si vous lui facilitez le travail, sa lecture de la photo en sera bien plus agréable, et vous marquerez des points.

6. Gérez la lumière

La lumière va sublimer votre photo, ou elle va la détruire. Autant vous dire qu’il faut s’en faire une copine ! Pour cela, identifiez les sources de lumière naturelle dans la maison, les fenêtres, velux, puits de lumière…Il faut préférer la lumière naturelle à la lumière artificielle, mais pas forcément à n’importe quel moment de la journée. Préférez la lumière du matin ou du soir, plus douce, plus chaude, selon l’orientation des pièces. La lumière va sublimer l’intérieur, et la texture de certains éléments (coussins, tapis, le bois des meubles…).
Le danger de la lumière, c’est de la photographier de face. Elle va créer un gros contre-jour, qui est difficile à photographier sans connaissances techniques. Placez-vous non pas en face de la fenêtre, mais à côté de celle-ci, et prenez les éléments de la pièce qu’elle illumine. Cela vous permettra de faire d’autres types de photos. Des photos montrant davantage les détails d’une pièce ou seulement une partie de celle-ci. Si vous n’avez pas d’autre choix que de prendre la photo en contre-jour, une astuce consiste à faire la mise au point sur une partie de la pièce correctement exposée, d’appuyer à moitié sur le déclencheur simultanément avec le bouton « ael » pour les Nikon et  » *  » pour les Canon, et de replacer votre appareil tel que vous aviez l’intention prendre la photo. Votre photo sera ainsi à peu près correctement exposée, en principe…

 

Photographie immobilier

Photo Nick Karvounis

7. Choisissez votre jour en fonction des conditions météo

Si vous le pouvez, tenez compte des conditions météo le jour où vous prenez les photos du bien immobilier. En effet, la luminosité ne sera pas la même un jour gris et sombre, qu’une journée ensoleillée. Ceci dit, l’un comme l’autre sont tous les deux des moments où vous pouvez prendre des photos. S’il fait sombre, programmez votre séance en fin de matinée / début d’après-midi, cela vous permettra peut-être de prendre des pièces avec une fenêtre dans votre champ. La lumière ne sera pas éblouissante et vous pourrez shooter sans trop craindre de forts contrastes, au besoin tirez un peu les rideaux ou les volets pour contrôler l’intensité lumineuse. Vous pouvez vous aider des lumières de la pièce pour équilibrer l’exposition générale.

8. Aidez-vous de la symétrie mais ne faites pas que des photos symétriques

La symétrie va vous aider dans de nombreux cas à faire des photos équilibrées. En fait cela sert à ça la symétrie. Vous aider des lignes réciproques pour composer votre photo. C’est beau mais cela peut vie devenir ennuyeux si toutes vos photos sont composées de la sorte. Osez cadrer d’une manière différente ! Attention, pas en faisant n’importe quoi (lisez l’article sur la composition !).
Le plus important, c’est que vos photos soient équilibrées. Vous pouvez par exemple déplacer le centre d’intérêt de la photo sur le côté de votre cadre. Pas besoin de toujours le centrer ! Vous devez réfléchir en terme de lignes et d’espace occupé, les belles photos sont celles où tout est harmonieux. Pour cela, bougez ! Accroupissez-vous, occupez l’espace à votre disposition, allongez-vous par terre s’il le faut pour obtenir un cadrage différent. No pain no gain ! Ne vous contentez plus de prendre bêtement la photo d’une pièce !

 

Photographie immobilier

Photo Nastuh Abootalebi

9. N’utilisez pas le flash de votre appareil !!

En revanche, évitez le flash, vous savez le petit flash ridicule qui équipe votre appareil. D’une part, il ne permettra pas d’éclairer la pièce suffisamment (il est trop petit) mais en plus il fournit une lumière blafarde, froide qui fait très moche ! Préférez un trépied et allongez le temps de pose, votre intérieur n’en sera que plus chaleureux.
Si jamais vous devez utiliser le flash de l’appareil, je vais vous donner une petite astuce : découpez dans une carte de visite 2 petites encoches qui correspondent à l’emplacement sous le flash. Vous positionnerez le carton en dessous du flash de manière à ce que sa lumière soit réfléchie vers le haut, et le tour est joué ! Sinon, si vous avez besoin d’un « vrai » flash, utilisez un flash Cobra, qui vous permettra de contrôler l’intensité et la direction de la lumière. Bien évidemment, vous orienterez le flash vers le plafond par exemple, pour obtenir une belle lumière indirecte.

 

Photographie immobilier

Photo Arisa Chattasa

10. Réussissez les photos de l’extérieur

La façade de la maison, son jardin sont essentiels lorsqu’il s’agit de présenter un bien immobilier. En général, c’est la première vue de la maison que l’on présente, alors autant ne pas la gâcher. La façade en elle-même, vous ne pourrez pas la rendre plus belle qu’elle ne l’est. À moins de vous reconvertir en artisan du bâtiment ! 😂 Votre mission, si vous l’acceptez, va être de la mettre en valeur. Pour être bon, vous devrez respecter quelques règles de composition mais aussi faire preuve de bon sens (si si tout le monde en a…!).
Pour moi, vous devrez d’abord faire attention à la lumière. Évitez de choisir les heures où la lumière est la plus dure de la journée (entre 10h00 et 16h00). Préférez le matin ou le soir, en fonction de l’orientation du soleil dans le ciel. Si vous le pouvez , intégrez un peu de ciel dans votre cadre, avec de la chance il aura de belles couleurs. Si la maison est grande, dégagée, essayez de lui donner une échelle, en intégrant un élément comme un arbre ou un salon de jardin. S’il y a un jardin, demandez au propriétaire de le nettoyer avant de faire les photos, parce que là, souvent, il n’y a pas grand chose à faire pour l’embellir !

 

photographie immobilier

Photo Wesley Tingey

Conclusion

La photo parfaite en immobilier sera très difficile à obtenir. En effet, les photos des demeures d’exception sont réalisées par des photographes professionnels, qui vous vous en doutez, ne se contentent pas de faire une photo. Il y a tout un travail de préparation et de post-production qui est fait derrière, en plus des prises de vues ! Et ce travail peut-être fastidieux en fonction de la complexité de la photo.
Qu’est-ce que c’est la post-production ? C’est le développement  de la photo, avec des logiciels tels que Lightroom ou Photoshop. Mais cela demande des compétences que même tous les photographes n’ont pas… Sans devenir un pro de la photo (si c’est le cas, changez de métier !),
le but ici est de vous donner des conseils pratiques faciles à appliquer sans avoir un matériel haut de gamme. En fin de compte, si vous vendez la maison rapidement et au prix escompté, vous pouvez être certain que vos photos y sont pour quelque chose ! Si vous connaissez d’autres astuces, n’hésitez pas à en faire profiter les autres dans les commentaires !

Pensez à partager cet article et surtout, allez pratiquer !! 😀 📸

Recevez GRATUITEMENT le guide
5 CONSEILS pour améliorer INSTANTANÉMENT vos photos !
Je déteste les spam, votre email restera secret

2 Comments

  1. Julie 31 mai 2018

Laisser un commentaire