Le repérage : l’étape indispensable pour faire une belle photo

Dans cet article, je vais vous expliquer combien le travail de préparation et le repérage sont importants pour faire une belle photo. Quelque soit le type de photo que vous souhaitez faire, repérer son sujet est primordial. Cela constitue 1/3 du travail de photographe, voire davantage.

Le repérage (« scouting » en anglais) : indispensable pour réussir votre photo

reperage

Photo Jean Pierre Brungs

Et bien comme le peintre fait des esquisses et des dessins du sujet qu’il veut peindre avant de le peindre, le photographe doit passer du temps à faire ses propres esquisses de ce qu’il veut photographier.

Ce travail demande du temps, parfois fastidieux, mais qui permet une fois devant son appareil photo d’avoir prévu un grand nombre d’inconnues, et de s’assurer qu’elles ne vont pas nuire à la photo. Cela permet aussi de s’assurer de la pertinence de la photo, parce que finalement ce que l’on avait en tête n’est pas ce que l’on va obtenir sur la pellicule (enfin le capteur…).

Les 4 étapes du repérage :

1. Trouver l’idée de la photo

La 1ere étape se passe dans votre tête c‘est justement l’idée de la photo. Cette idée, vous allez la trouver dans votre inspiration, puisée dans d’autres photos par exemple (ce qui m’arrive fréquemment) ou dans votre imaginaire. Par exemple je choisis presque toujours mes lieux de vacances en fonction des sites que je veux photographier. Hé oui, je vous l’avais dit, c’est une vraie passion ! 😍  Je puise beaucoup d’inspiration dans le travail d’autres photographes dont les photos me font rêver. Ça tombe bien, c’est toujours parmi les plus beaux endroits de la terre !

2. La 2e étape, c’est d’ouvrir une carte routière.

reperage

Photo Rawpixel.com

Très important les cartes ! Elles vont vous donner un tas d’information avant de vous rendre sur place et faire le repérage physique. Une fois le lieu repéré, vous allez pouvoir déjà estimer l’orientation par rapport au lever et au coucher du soleil et les différentes possibilités d’accès (pourrez-vous vous garer à proximité ou faut-il prévoir une randonnée de 10 km ?).

 

3. La 3e étape consiste à se rendre sur le lieu même et de faire à proprement parler le repérage.

Sun Surveyor Lite

Vous allez pouvoir déterminer avec plus de précision l’axe du soleil (Sun Surveyor Lite ci-contre), et donc choisir votre position idéale pour shooter en fonction de la direction de la lumière. Vous allez vous rendre compte des obstacles potentiels (poteaux électriques, véhicules, panneaux de circulation, fils électriques…) disgracieux ou que vous voulez éviter d’intégrer dans votre composition. Ensuite vous allez prendre des photos d’ébauche comme je les appelle, parce que ce que vous voyez avec votre œil n’est pas forcément ce que vous voyez dans le viseur. Et vous allez prendre plusieurs photos de différents points de vue pour choisir ceux qui vous plaisent le plus. Cette étape est la plus importante car c’est à ce moment que vous élaborez la recette de votre photo. si votre recette est bonne, la photo sera bonne !

4. Vous avez choisi le lieu, estimé le temps d’accès et déterminé le point de vue. La 4e étape consiste à choisir le jour et le moment, ce qui est de loin la variable la moins facile à maîtriser dans le repérage. Paramètre important : la météo ! 🌞

Meteo

Le soleil brille toujours…au-dessus des nuages ! Donc ne choisissez que les jours où vous avez de bonnes chances de voir un rayon de soleil. Dans notre exemple, nous prendrons un jour sans nuages afin d’avoir des conditions d’exposition homogènes. Vous connaissez donc l’axe du soleil (donc les points géographiques de lever et de coucher), mais vous ne connaissez pas encore les heures où il se lève et se couche. Vous trouvez ces informations sur internet ou votre smartphone. Elles sont très importantes parce que vous allez devoir être très précis et ponctuel (vous comprenez maintenant pourquoi l’estimation de l’accessibilité au lieu est importante !). Le soleil n’est jamais en retard, pas question que vous le soyez aussi ! Soyez toujours en place au moins une demi-heure avant le lever ou le coucher de soleil. Le spectacle commence souvent avant ces moments. Cela veut donc dire qu’il faudra vous lever très tôt pour : vous réveiller, vous préparer, vous rendre sur le lieu, préparer votre matériel, procéder aux réglages et patienter jusqu’au bon moment !

Voilà, le soleil va se lever et dans le ciel déjà de belles couleurs apparaissent. Tout va bien, le repérage est terminé, vous êtes prêt !

Voici les outils que j’utilise pour préparer mes photos :

  • mon cerveau 😂
  • recherches sur google (forums, carnets de voyage)
  • Instagram
  • 500px
  • google map
  • Sun Surveyor Lite
  • Meteo France

Vous l’aurez compris, le repérage est une étape trop souvent négligée par les photographes débutants. Derrière une belle photo, on n’imagine pas tout le travail de préparation qu’il a fallu pour la réaliser. On est parfois loin de se douter que c’est le fruit d’un long travail. Je n’insisterai jamais assez sur votre préparation, ne croyez pas que ceux qui font de belles photos ont de la chance ! Ils travaillent beaucoup, comme les grands artistes et ce travail a une valeur.

C’est un des aspects qui entre en compte lorsqu’arrive la question de la monétisation des photos. Pour arriver à une très belle photo, le talent seul ne suffit pas. Le temps passé à la préparer est un critère tarifant, l’énergie dépensée pour la réaliser, ou l’équipement dans lequel on a investi n’en sont que quelques autres. Si vous souhaitez que j’évoque cet aspect dans un prochain article, envoyez-moi un message ! Et n’hésitez pas à me laisser vos questions en commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre !

Pensez à partager cet article et surtout, allez pratiquer !! 😀 📸


Recevez GRATUITEMENT le guide
5 CONSEILS pour améliorer INSTANTANÉMENT vos photos !
Je déteste les spam, votre email restera secret

2 Comments

  1. Angie 9 mars 2018
    • Stef Kocyla 9 mars 2018

Laisser un commentaire